Des "versets sataniques" à Charlie Hebdo: 1989-2015 - Protéger la liberté d´'expression artistique: une utopie?

  • Sylvie Debs

Resumo

La condamnation à mort de Salman Rushdie par la fatwa de l’Ayatollah Khomeiny pour les Versets sataniques a marqué l’entrée dans l’ère post 1989 avec l’apparition d’un terrorisme d’État à l’échelle planétaire qui a secoué le monde entier comme lors de l’attentat des journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo en 2015. Les assassinats d’intellectuels et de journalistes en Algérie entre 1991 et 2002, celui de Théo Van Gogh aux Pays Bas en 2004, la controverse des caricatures de Mahomet en 2005 au Danemark participent du même récit fondateur d’un islam radical qui réfute la liberté d’expression artistique. Face à ce danger qui touche aussi bien les pays musulmans que non musulmans, l’organisme international de défense et protection de la liberté d’expression des écrivains comme le PEN International s’est renforcé, et d’autres, comme Index on Censorship, Article 19, Human Rights Watch, Reporters Sans Frontières, Le Parlement International des Écrivains, International Cities of Refugee Network, Cartooning for Peace, Scholars at Risk, Human Rights Defenders ou encore Artists at Risk Connection,  ont vu le jour devant l’augmentation exponentielle du nombre de personnes menacées. L’article analyse le cas de Salman Rushdie ainsi que les causes de la menace d’attaque terroriste à l’encontre des écrivains, définit les nouveaux contours de la censure, puis présente les mécanismes de protection mis en place à travers le monde par des organisations à but non lucratif.

Publicado
2021-01-27